bel Air Maxi dress

Malgré tout, ses efforts n’auront pas été suffisants. En sortie de banc, il apportera 21 points. En feu sur quasiment chaque attaque, T-Ross a déclenché l’alarme sonnant véritablement les siens. En envoyant huit points consécutifs, il a permis à sa franchise de rester au contact des Spurs pendant que ces derniers essayaient de faire la différence. Jamais les hommes de Popovich ne vont réussir à distancer leur adversaire, mais c’est là que LaMarcus Aldridge récupéra finalement le rôle de patron, en l’enfilant merveilleusement sur ses larges épaules Avec ses 21 points, l’ancien joueur des Blazers s’est montré à la hauteur, gardant au chaud les derniers ballons pour lui dans le money time. A noter également la prestation solide du banc, porté par Patty Mills (18 points) ou le surprenant Davis Bertans et ses 12 points. Au final, Toronto s’accroche jusqu’au bout, mais se fait fermer la porte à clé juste sous le nez pour s’incliner finalement sur le score de 108-106 au terme de dernières possessions pas vraiment maîtrisées.

En faisant tourner considérablement son effectif, Gregg Popovich est parvenu à faire gagner ses Spurs sur le parquet de dinosaures beaucoup trop fragiles. Sous l’impulsion d’Aldridge, mais aussi d’un banc très productif (53 points), la franchise texane a finalement pu se défaire de Raptors… en pleine dépression.Joel Embiid a réussi à se faire un nom en seulement quelques mois dans la NBA, et on en oublierait presque ses problèmes récurrents de blessure par le passé. Toujours limité en temps de jeu, le pivot camerounais va devoir être mis au repos pour deux rencontres, mais ne vous inquiétez pas, cette fois ce n’est rien de grave.

En plein conte de fée depuis quelques temps, les Sixers vont devoir faire sans leur homme de base lors des deux prochains rendez-vous. En effet, Joel Embiid a été annoncé officiellement forfait pour la réception des Clippers cette nuit, et à l’occasion du déplacement à Milwaukee ce mercredi. En ce qui concerne la santé du joueur, il n’y a pas d’inquiétudes à avoir, Jojo va bien. Cette mise au repos est due à une frayeur qui avait eu lieu dans la victoire des siens face aux Blazers. Une IRM a ensuite été effectuée par précaution et n’a rien montré de préoccupant. Ainsi, on préfère ne prendre aucun risque avec le Process, même si ce dernier pèse cette saison 19,8 points, 7,8 rebonds et 2,5 contres par match. Symbole évident du renouveau de Philadelphie, le pivot camerounais a déjà mis toute la NBA dans sa poche en regardant droit dans les yeux tous les adversaires s’étant présentés face à lui.