nike air max 90 leather

Quand Kilgore s’assit à sa table de travail pour créer la chaussure qui dominerait monde pendant 25 ans à venir et au delà, il corps à sa vision inspirée des rêves des joueurs de basket de partout et façonna une réalité encore jamais vue.??A partir des premières graines plantées par Kilgore, nike air max 90 leather l’Air Force 1 s’enracina dans jeu de six joueurs qui symbolisèrent la chaussure. Malone, Cooper, Wilkes, Jones, Mychal Thompson et Natt furent Chosen 1s, grands joueurs choisis pour transmettre au monde ce produit de basket-ball. Vêtus de combinaisons de vol conçues pour explorer la galaxie, ils introduisirent concept qui allait conquérir monde. Une icône. Une attitude sans concession. et compagnie, ensemble pour former six éléments qui consacreraient l’AF1 : Epique. Durable. Suprême. Audacieux. Constant. Pur.??Pour faire passer l’AF1 de la salle au béton, nike air max 90 leather du terrain à la rue, il fallut une autre révolution. L’AF1 devint phénomène dans rangs des professionnels et se répandit vite dans tout pays. Des joueurs qui composèrent cette affiche légendaire aux programmes non moins légendaires de l’Amateur Athletic Union, qui créèrent fameuses équipes locales, en passant par revendeurs qui la placèrent dans leurs vitrines, destin de l’AF1 était d’être intimement lié à la culture du basket comme aucun autre produit auparavant. New York et Philadelphie sont des lieux clé dans l’histoire d’Air Force 1 ;nike air max 90 leather la côte Est des États-Unis fit office de réseau, comme Internet, pour véhiculer l’information sur sport et la culture et la communiquer sur terrains et dans quartiers de la ville. Baltimore a une place spéciale dans ce passé. nike air max 90 leather Ce furent trois revendeurs de Baltimore – surnommés Tres Amigos – qui envoyèrent une pétition à afin qu’elle redonne naissance à l’Air Force 1 après que la chaussure eut connu sa première gamme.